Union des Syndicats de Pharmaciens d'Officine

Alsace Lorraine Champagne-Ardenne

Pharmacie

de garde au

3915
clear

Les bilans partagés de médication sont une priorité pour le Directeur de la CNAMTS et toute la profession

 


Le 18 octobre 2018, l’Assurance maladie a présenté en commission paritaire nationale (CPN) les premiers résultats des bilans partagés de médication.

L’USPO tient à démentir formellement les propos prêtés au Directeur général de l’Assurance maladie lors de cette CPN. Les partenaires conventionnels ont convenu qu’il était trop tôt pour dresser un bilan de cette nouvelle mission et se mobilisent pour la faire connaitre auprès de la population concernée. 

Malgré un démarrage plus lent que prévu comme souvent, l’Assurance maladie a présenté des chiffres encourageants pour les premières semaines d’octobre.  

Les bilans partagés de médication sont un axe fort de l’avenant conventionnel n°11 et représentent un enjeu stratégique pour l’évolution de la profession.

Le nombre de formations suivies depuis le début de l’année témoignent de l’implication et de l’appétence des pharmaciens pour cette nouvelle orientation professionnelle.

L’USPO a rappelé que de nombreux facteurs extérieurs expliquaient ce décalage. Les affirmations erronées demandant d’attendre la publication au Journal officiel de cet avenant ont mis à mal la mobilisation des officinaux en début d’année. De nombreux pharmaciens sont également mobilisés sur l’expérimentation de la vaccination antigrippale. Enfin, les difficultés de saisie des adhésions sur le site Ameli Pro doivent également être prises en compte.

Les pharmaciens ne peuvent aujourd’hui inscrire une date de recueil antérieure au jour de l’enregistrement sur le site Ameli Pro. Cette difficulté informatique inhérente au site internet de l’Assurance maladie ne doit pas bloquer ou retarder vos saisies et est sans conséquence sur la suite de vos bilans. L’USPO travaille avec l’Assurance maladie sur ce point et espère une évolution rapide et plus ergonomique du site Ameli Pro.

L’USPO et l’Assurance maladie sont confiantes dans l’implication et l’engagement des pharmacies pour ces nouvelles missions. Toute la profession soutient cette démarche comme l’indique le communiqué de presse signé à la fin du mois de septembre.

Cette évolution professionnelle se poursuit avec la finalisation des négociations conventionnelles relatives à la télémédecine et à l’accompagnement des patients sous chimiothérapie orale par le pharmacien.

Lutte contre l’iatrogénie avec les bilans partagés de médication, bon usage du médicament avec la simplification des entretiens pharmaceutiques Asthme, AVK et AOD, accompagnement par le pharmacien des patients fragiles en chimiothérapie orale, ou renforcement de l’accès aux soins avec la télémédecine, les pharmaciens prouvent leur capacité à répondre aux besoins des patients et à la nouvelle organisation du système de santé.

Gilles BONNEFOND,Président de l’USPO